Porteur
Fulvio Licata
Session
Co-porteur(s)
Titre
Les effets de la Grande Muraille Verte sur la richesse et la répartition spatiale des amphibiens du Ferlo, Nord du Sénégal.
Résumé
Les amphibiens représentent un maillon important du réseau trophique des écosystèmes terrestres et aquatiques, où ils peuvent constituer conjointement des prédateurs primaires et une importante ressource alimentaire pour de nombreux prédateurs. Ainsi, leur disparition peut entraîner des effets sur les fonctions des écosystèmes.
Dans la perspective de reconstitution des agroécosystèmes sahéliens, le projet de reforestation panafricaine de la Grande Muraille Verte (GMV) permettrait de contribuer à un changement à grande échelle au bénéfice des systèmes sociaux-écologiques concernés. Toutefois, les activités de reboisement pourraient avoir autant d'effets positifs que négatifs sur les communautés. Par exemple, il est craint que le reboisement puisse provoquer une diminution des espèces adaptées aux milieux arides et ainsi, favoriser les espèces généralistes, affecter les interactions écologiques et les fonctions écosystémiques.
Il y a pourtant un manque encore important de connaissances sur les amphibiens qui habitent la région concernée par les activités de reforestation de la GMV et les effets que ces activités pourraient avoir sur les communautés d’amphibiens.
Cette étude vise à déterminer et comparer la diversité des espèces d’amphibiens présents à l’intérieur et en dehors de parcelles de reboisement qui se trouvent sur les trois sites de la GMV du Ferlo, Nord du Sénégal (Widou-Thiengoly, Téssékéré et Koyli-alpha) ; aussi, nous comptons déceler d’éventuelles facteurs affectant (positivement ou négativement) la répartition spatiale des populations d’amphibiens, afin de guider leur gestion et conservation dans le cadre de la GMV.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • OHMI Téssékéré
Disciplines
Écologie
Image

Porteur

Fulvio
Licata
Fulvio est doctorant au CIBIO-InBIO de l’université de Porto. Il a un master en sciences naturelles et se spécialise dans le domaine de la conservation de la nature, la modélisation écologique et l'herpétologie. Son doctorat l'a amené à étudier un amphibien invasif (le crapaud asiatique Duttaphrynus melanostictus) et ses impacts sur les écosystèmes de Madagascar. Il a mené de nombreuses activités de terrain, en Europe et à Madagascar, où il a réalisé des inventaires de l’herpétofaune et des études sur l’écologie spatiale, l’écologie reproductive, l’écologie alimentaire et sur la dynamique des populations de plusieurs espèces d'amphibiens.

Participants

Papa Ibnou
Ndiaye
Maître de Conférences à l’Université Cheikh Anta Diop (Dakar) et spécialiste de la faune pour l'OHMI Téssékéré, Papa Ibnou a une vaste connaissance des sites de l'OHMI Téssékéré qu'il mettra à disposition afin de promouvoir le bon déroulement du projet. En outre, il aidera à la rédaction des demandes de permis et à la rédaction/publication d'une offre de stage pour l'étudiant de Master qui participera au projet.
Angelica
Crottini
Angelica est biologiste évolutionniste CIBIO-InBIO, éditrice des revues scientifiques « Zookeys » et « Herpetology Notes », et membre du « Amphibian Specialist Group – Madagascar ». Angelica possède une bonne expérience de l’étude des amphibiens et de l'évaluation de la diversité biologique. Elle est engagée dans plusieurs projets de conservation, principalement à Madagascar. Elle fournira une aide logistique et mettra à disposition ses compétences pour aider à l'identification des amphibiens et à la planification des travaux de terrain.
Franco
Andreone
Franco est conservateur de la section zoologie du musée régional de sciences naturelles de Turin et coprésident du « Amphibian Specialist Group » de l'UICN en tant qu’expert sur la batrachofaune. Il a publié plus de 300 articles et possède une vaste expérience dans la coordination de projets de conservation et de recherche sur les amphibiens. Il mettra à disposition ses compétences pour aider à l'identification des amphibiens et fournira une aide logistique.
Gentile Francesco
Ficetola
Francesco est professeur de zoologie à l’université de Milan. Il a une formation multidisciplinaire en modélisation écologique et en génétique. Ses activités de recherche comprennent : l’étude des facteurs qui déterminent la distribution de la biodiversité sur de grandes échelles spatiales; l’étude des invasions biologiques et leur impact sur les espèces autochtones; l’identification de stratégies de conservation de la biodiversité animale. Francesco fournira une aide logistique et mettra à disposition ses compétences en modélisation écologique pour l'analyses des données du projet.