Porteur
Pauline Castaing
Session
2020
Co-porteur(s)
Antoine Leblois
Titre
Impacts de la Grande Muraille Verte sur le bien-être des ménages sénégalais
Résumé
Les projections du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) alertent sur l’intensité récente du réchauffement climatique et la fréquence plus régulière d’épisodes climatiques violents sur le continent africain. Dans ce contexte, les financements liés au climat ont rarement été autant disponibles pour aider les ménages à devenir plus résilients. De vastes programmes de reboisement et de fixation des populations dans les zones rurales concrétisent cette tentative de pallier les conséquences néfastes du changement climatique. L’initiative ambitieuse et multi-pays de la Grande Muraille Verte s’inscrit ainsi dans ces défis.

Le succès de cette révolution verte porte autant sur la capacité à restaurer l’environnement et la biodiversité que sur les retombées en termes socioéconomiques sur les populations locales. Des travaux de recherche comme celui que nous souhaitons mener sont dès lors nécessaires pour évaluer et quantifier l’impact des projets agro-forestiers sur différents indicateurs du bien-être des ménages. Bien que certaines retombées s’inscrivent davantage sur le long-terme, la GMV sénégalaise, dont les premiers projets remontent à 2008, offre à présent assez de recul pour espérer capter une tendance des indicateurs de performance socioéconomique. Le développement de la Grande Muraille Verte crée de nouvelles dynamiques entre l’Homme et son Milieu que cette étude s’attache à analyser sous l’angle économique.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • OHMI Téssékéré
Disciplines
Économie
Image

Porteur

Pauline
Castaing
Pauline Castaing est doctorante en économie de l'agriculture et du développement sous la direction de Catherine Araujo Bonjean et Antoine Leblois. Elle évolue au sein du laboratoire CERDI, sous tutelle de l'Université Clermont-Auvergne, du CNRS et de l'IRD. Elle étudie actuellement l'adaptation au changement climatique des agricultures en zone sahélienne, et notamment à la gestion du risque dans les modes de vie agropastoraux. Actuellement, elle mène un projet de recherche avec Antoine Leblois sur les impacts de la GMV au Nigeria sur différents indicateurs de bien-être des ménages.

Participants

Antoine
Leblois
Antoine Leblois est chercheur en économie évoluant au sein du Centre d'Economie de l'Environnement de Montpellier (CEE-M).
Il étudie l'économie du développement et l'économie environnementale avec des travaux de recherche qui se concentrent essentiellement sur la gestion des ressources naturelles. Son terrain d'études a pendant longtemps été le secteur agricole d'Afrique de l'Ouest (Burkina-Faso, Niger, Cameroun). Plus récemment, il a agrandi ses problématiques de recherche au secteur forestier.