Porteur
Mehdi Saqalli
Session
2020
Co-porteur(s)
Amadou Hamath Diallo
Titre
TESSENS: Temps Effectif de Séjour et Supplémentation pour l'Elevage au Nord du Sénégal
Résumé
Ce projet se base sur les résultats du Zonage à Dires d'Acteurs réalisé autour et dans le Ferlo en 2018. Entres autres, ils montrent un usage systématique de supplémentation animale dans la ration des troupeaux et une présence grandissante des éleveurs au Sud du Ferlo, deux indices que nous souhaitons ici faire confirmer car ils sont les indicateurs d'une difficulté pour les éleveurs à effectivement se maintenir dans le Ferlo. En lien avec un projet européen s'initiant entres autres sur le même territoire (H2020 RISE INSA) sur les flux d'azote mais n'investiguant pas ces thèmes pourtant cruciaux, nous souhaitons combiner des enquêtes semi-directives individuelles sur les usages des supplémentations et des zonages à dires d'acteurs portant sur les lieux de vie des éleveurs dans l'année, afin de montrer par ces indicateurs les périodes et espaces en situation critique. Ce travail sera d'abord formalisé en année 2020 au travers de la poursuite de la valorisation des données actuelles (article soumis, conférence lancée). Il se poursuivra par le travail de terrain en année 2021, réalisé par un binôme de stagiaires, agronomes et anthropologues, idéalement français et sénégalais, appuyé et encadré par le Dr Mehdi Saqalli, CNRS et le bientôt Dr Amadou Hamath Diallo sur une période de 5 mois qui devra inclure fin de saison sèche et hivernage.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • OHMI Téssékéré
Disciplines
Écologie, Géographie, Socio-anthropologie, Zoologie
Image

Porteur

Mehdi
Saqalli
Mehdi Saqalli, Ingénieur agronome et forestier et docteur en analyse des systèmes agraires de l’université catholique de Louvain (Belgique), j’ai travaillé sur les sociétés rurales non industrialisées et sur des problématiques de développement dans plusieurs pays du Sud, via la modélisation multi-agents et une approche par enquêtes sociales et géographiques.. Mes travaux portent sur l’utilisation des outils de modélisation, en particulier multi-agents, pour la compréhension de l’impact des combinaisons situées de facteurs socio-anthropologiques et agro-environnementaux dans le devenir de sociétés rurales.
Mon projet de recherche cherche à formaliser cette complexité par une approche articulant échelles spatiales, temporelles et sociopolitiques grâce à l'utilisation de modèles sociogéographiques dynamiques, modèles de types multi-agents. L'objectif de ce projet est à moyen terme de faire apparaître des tendances d'organisation de ces sociétés et plus particulièrement de participer à la récusation/confirmation d'hypothèses scientifiques sur les causes socio-environnementales de leurs évolutions.
Becerra, Saqalli, Gangneron, Dia. 2016. Everyday vulnerabilities and “social dispositions” in the Malian Sahel, an indication for evaluating future adaptability to water crises? Regional Environmental Change 16 (5), 1253-1265.
Maestripieri, Saqalli. 2016. Assessing health risk using regional mappings based on local perceptions: A comparative study of three different hazards. Human and Ecological Risk Assessment: An International Journal 22 (3), 721-735.
Belem, Sáenz, Saqalli, Maestripieri. 2015. Integrated assessment modelling of environmental impacts of land use policy in West-Africa: A conceptual model. SAGEO, Hammamet, Tunisie.
Boussetta, Saqalli, Maestripieri, Rejeb. 2015. Comprendre un paysage et un territoire au travers d'un outil de spatialisation participatif: Cas de la zone de Mornag-Jebel Ressas. SAGEO, Hammamet, Tunisie.

Participants

Amadou
Hamath Dia
Amadou Hamath Diallo achève sa thèse sur les mutations du système économique pastoral dans le Ferlo (bande sahélienne du Sénégal). Au sein du laboratoire UMI 3189 ESS, il s’intéresse aux marchés hebdomadaires pour comprendre les transformations des modes de production, d’échanges et de consommation de cette population pastorale qui, jusqu’à une époque récente, vivait d’une économie d’autosubsistance basée sur l’exploitation directe du cheptel et des services socio-écosystémiques tirés de l’environnement. Les marchés hebdomadaires sont des cadre d’interactions et d’expression de ces transformations à la fois sociales (monétarisation des rapports sociaux), culturelles (comportements et pratiques commerciales en rapport avec le cadre micro-économique et culturel de la communauté pastorale) et même sanitaire (produits nouveaux consommés, circulations des médicaments/ automédication etc.). Il a participé à plusieurs projets de recherche sur des thématiques assez diverses sur la zone du Ferlo. Entre autres études menées :
2017 : Opportunités économiques des femmes et rapports de production domestique : le cas des jardins maraichers de la GMV et des marchés hebdomadaires au Ferlo, Lauréat APR 2017 – OHMi Téssékéré.
2018 : L’insécurité alimentaire au Ferlo : étude sémiologique sur les perceptions et stratégies des villageois vulnérables pour y répondre, Lauréat APR 2018 – OHMi Téssékéré.
2018 : Le Zonage à Dires d’Acteurs, un outil de diagnostic et d’analyse des interactions entre Hommes et Territoire au Ferlo. Lauréat APR 2018 – OHMi Téssékéré.
2019 : Les mobilités : enclavement, dynamiques de développement local, chapitre d’ouvrage, in La grande muraille verte, sous la Direction Gilles BOETSCH, CNRS Editions.