Porteur
Frédéric Huneau
Session
2019
Co-porteur(s)
Titre
micro-LAG : Impact touristique saisonnier sur la teneur en composés émergents et nanoparticules des hydrosystèmes côtiers en Méditerranée : investigations sur les micro-estuaires et lagunes de Haute-Corse
Résumé
Les micro-estuaires de la Balagne et l’ensemble lagunaire de Biguglia représentent des hydrosystèmes remarquables et essentiels d’un point de vue écologique et socio-économique. Ces territoires sont de plus propices au développement des activités humaines en lien avec le tourisme et une très intense fréquentation saisonnière vient souvent perturber leur fonctionnement quantitatif que qualitatif.
Si les zones humides présentent toutes une capacité de résilience par rapport à ces pressions saisonnières, une interrogation forte subsiste dans le cas des hydrosystèmes de type micro-estuaires et lagunes en Corse du fait de leur très petite taille et de l’énorme pression anthropique qui s’exerce sur eux lors de l’afflux touristique estival. Celui-ci est en Corse considérable en regard de la taille des hydrosystèmes impactés. Ainsi, la Balagne et Biguglia représentent des laboratoires de terrain intéressants pour cerner au mieux l’intensité de ces impacts sur les eaux douces et intermédiaires des zones littorales méditerranéennes.
Le projet micro-LAG cherche à mettre en parallèle les perturbations aux milieux humides littoraux avec les données de fréquentation humaine. Pour parvenir à cet objectif notre choix s’est porté sur des indicateurs hydrologiques innovants qui sont les contaminants organiques émergents ainsi que les nanoparticules.
Notre méthodologie reposera sur l’organisation de deux campagnes de prélèvements d’eau sur le terrain : une campagne de printemps qui nous permettra d’obtenir une situation initiale avant le pic de fréquentation, une campagne au début de l’automne qui nous permettra de mesurer l’impact résiduel de la saison estivale sur les hydrosystèmes.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Littoral Méditerranéen
Disciplines
Biogéochimie, Économie, Géographie, Hydrologie, Santé publique
Image

Porteur

Frédéric
Huneau
Titulaire d'un doctorat en hydrogéologie de l'Université d'Avignon (2000).
Habilité à Diriger des Recherches en 2011.
Professeur des Universités en hydrogéologie depuis 2012 à l'Université de Corse.
Hydrogéologue et hydrogéochimiste spécialiste des outils isotopiques en sciences de l'eau et de l'impact anthropique sur les hydrosystèmes méditerranéens. Il s’intéresse en particulier à la dynamique de renouvellement des ressources en eau souterraine et à l'appréciation de la pérennité des stocks hydriques.

Participants

Emilie
Garel
Titulaire d'un doctorat en hydrogéologie de l'université d'Avignon (2010).
Maître de Conférences en hydrogéologie à l'Université de Corse depuis 2014.
Hydrogéologue et hydrogéochimiste spécialiste des traceurs environnementaux pour appréhender et quantifier les interactions entre eaux souterraines et eaux de surface au niveau d'hydrosystèmes complexes. Elle porte un intérêt particulier au rôle épurateur et protecteur de la zone non saturée et aux interactions au sein du continuum zone vadose / zone saturée avec une approche de modélisation.
Mélanie
Erostate
Doctorante en hydrogéologie et hydrogéochimie à l'Université de Corse (2017-2020).
Vanina
Pasqualini
Professeur des Universités en écologie végétale, Université de Corse, membre de l'UMR CNRS SPE 6134 et l'UMS CRNS Stella-Mare 3514 ; Directrice adjointe de l'Observatoire Hommes-Milieux « Littoral méditerranéen » du CNRS et chargée du site de l’étang de Biguglia.
Caroline
Tafani
Ingénieur (AgroParisTech 2006) spécialisé en développement rural.
Doctorat de géographie sur les articulations tourisme-agriculture dans les zones côtières de Corse à l’Université de Corse Pascal Paoli (décembre 2010).
Maître de Conférences en 2011 à l’Université de Corse.