Porteur
Guillaume Simonet
Session
2017
Co-porteur(s)
Titre
Environnements Alimentaires en Transition 3 (EAT-3): patrimonialisation alimentaire et redynamisation de deux territoires pyrénéens (hautes vallées du Vicdessos et du Gave de Pau)
Résumé
Lancé en 2015, le projet EAT entame sa troisième année d’investigation autour des problématiques de patrimonialisation alimentaire dans les vallées du Vicdessos et du Gave de Pau. Celle-ci va permettre de finaliser plusieurs chantiers entamés sur l’étude des initiatives locales en termes de production et de distribution alimentaires et l’identification des conditions de réussite des initiatives de patrimonialisation de l’alimentation en prenant l’exemple de huit établissements de restauration. La mise en perspective sociohistorique de la production fromagère à travers l’histoire du « Bleu d’Auzat » sera finalisée grâce à une seconde reconstitution de fabrication du fromage avec un autre éleveur local. Ajoutés à cela, plusieurs chantiers d’investigation seront amorcés en lien avec les pratiques alimentaires (approvisionnement, consommation) à l’échelle des populations et avec les dynamiques locales de gouvernance (étude de l’influence de la réorganisation territoriale sur les politiques encourageant la valorisation du patrimoine alimentaire). Enfin, le projet souhaite amorcer une réflexion sur le développement de liens entre projets OHM afin de faciliter les dialogues scientifiques et méthodologiques, rattacher les enjeux locaux et faire vivre l’interdisciplinarité. Fort d’une méthodologie de terrain (impliquant des stagiaires de L3) axée sur des observations et des entretiens semi-directifs auprès des acteurs locaux et articulée à un travail de recherche documentaire et archivistique, le projet EAT entend étudier les conditions d’une patrimonialisation alimentaire qui s’inscrit en réponse aux enjeux environnementaux actuels (durabilité, autosuffisance, circuits courts, économie circulaire, labellisation qualité).
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Haut-Vicdessos
Disciplines
Socio-anthropologie, Sociologie
Image

Porteur

Guillaume
Simonet

Spécialiste dans le domaine des changements climatiques (Vulnérabilités, Impacts et Adaptation) et des problématiques socio-environnementales liées. En recherche constante de responsabilités accrues au sein d'équipes interdisciplinaires, dynamiques, compétentes et intègres quant à leur mandat.

Participants

Guillaume
Simonet
Affiliation et responsabilités scientifiques
2016-… Chercheur invité au Centre Interdisciplinaire d’Études UrbainesLaboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires UMR5193

2014-2016 : Porteur du projet ABSTRACT-colurba (2014-2016). I4CE, programme Territoires et Climat

2014-2016 : Porteur du projet ABSTRACT-terripture (2014-2016). CNRS, OHM Haut-Vicdessos

2012-2013 : Post-doctorat CNRS, Projet Adapteau (Denis SALLES, IRSTEA Bordeaux) au CERTOP UMR5044

2010-2012 : Chercheur associé Projet « Milton-Parc » (UQAM/Ouranos/Ressources Naturelles Canada)

2007-2011 : PhD Sciences de l'environnement (Université du Québec à Montréal), cotutelle
avec Doctorat de Sociologie (Paris Ouest). Co-direction : Nathalie BLANC (CNRS), Laurent
LEPAGE (UQAM)

Thèmes de recherche
Spécialiste dans le domaine des changements climatiques (Vulnérabilités, Impacts et Adaptation) et des problématiques socio-environnementales liées. En recherche constante de responsabilités accrues au sein d'équipes interdisciplinaires, dynamiques et intègres quant à leur mandat.

Trois dernières publications
*Simonet, G. (2016). De l’ajustement à la transformation : vers un essor de l’adaptation ?, Développement Durable et Territoires, Vol.7/2.

*Simonet, G. and Fatorić, S. (2015). Does “adaptation to climate change” mean resignation or opportunity? Regional Environmental Change, DOI : 10.1007/s10113-015-0792-3.
*Simonet, G. (2015). « Une brève histoire de l’adaptation : l’évolution conceptuelle au fil des rapports du GIEC (1990-2014) », Natures, Sciences, Sociétés, 23, supplément, DOI : 10.1051/nss/2015018.

*Simonet, G. et Salles, D. (2014). Eau et changement climatique en Garonne moyenne : L’adaptation en négociation, in Adaptation aux changements environnementaux et territoires, numéro thématique Sud-Ouest Européen, sous la direction de Julien Rebotier, vol. 37.
Tristan
Fournier
Affiliation et responsabilités scientifiques

- Chargé de recherche CNRS en sociologie, IRIS-EHESS, Paris.

- Visiting research fellow 2015, Taylor’s University (Malaisie), Chair of Food Studies : Food, culture and health.

- Porteur du projet EAT 2015, LabEx DRIIHM / OHM Haut Vicdessos.

- Co-responsable du comité de recherche « Sociologie et anthropologie de l’alimentation » de l’AISLF.

- Referee pour les revues suivantes : Anthropology of Food ; Anthropologie et Santé ; Appetite ; Food, Culture and Society ; Risk Analysis ; Sociologie et Sociétés.


Thèmes de recherche

Mes travaux portent sur les changements alimentaires et s’inscrivent dans une perspective interdisciplinaire. S’appuyant sur des analyses documentaires et des enquêtes qualitatives et quantitatives, ils questionnent le statut des connaissances scientifiques et le rôle des dimensions socio-culturelles de l’alimentation à l’égard de différentes problématiques : les crises sanitaires, les pathologies chroniques, le vieillissement et, actuellement, le développement durable et la génomique nutritionnelle.


Sélection de 3 publications

- Fournier T, Tibère L, Laporte C, Mognard E, Ismail M.N, Sharif S.P & Poulain J-P, 2016, “Eating patterns and prevalence of obesity. Lessons learned from the Malaysian Food Barometer”, Appetite, 107: 362-371.

- Fournier T, Jarty J, Lapeyre N & Touraille P (Dir.), 2015, « Alimentation : arme du genre », Journal des Anthropologues, n°140-141 (11 articles).

- Fournier T, 2014 « Face à l’injonction diététique, un ‘relativisme nutritionnel’ en France », SociologieS [En ligne], Premiers textes, mis en ligne le 7 mars 2014, consulté le 17 mars 2014. URL : http://sociologies.revues.org/4628.
Olivier
Lepiller
Parcours
- 2017 : Chercheur en sociologie, Cirad, MOISA, Montpellier
- 2015-2016 : Post-doctorant en sociologie, Toulouse Business School
- 2013-2015 : Post-doctorant en sociologie, CERTOP-CNRS, Univ. Toulouse Jean Jaurès
- 2006-2012 : Doctorant en sociologie, CERTOP-CNRS, Univ. Toulouse II-Le Mirail

Thèmes de recherche
- Valorisation patrimoniale de l’alimentation locale
- Transition alimentaire et changement alimentaire en contexte urbain
- Consommation des compléments alimentaires
- Chirurgie bariatrique et construction de la décision
- Production, circulation et effets des critiques de l'alimentation industrielle dans la construction du marché alimentaire

Responsabilités scientifiques
- Expert scientifique, expertise collective INRA « Rôles, impacts et services issus des élevages et de leurs produits » (2016).
- Responsable projet CNRS / LabEx DRIIHM / OHM Haut-Vicdessos EAT-2 (2016).
- Referee : Cahiers de nutrition et de diététique, Agriculture and Human Values, Review of Agricultural, Food and Environmental Studies

Publications récentes
- Champy F. et Lepiller O., 2016 (sous presse), « Le principe de précaution : robustesse pragmatique et fragilité sociale », in S. Becerra, M. Lalanne et J. Wesbein (dir.), Faire face aux risques dans les sociétés contemporaines, Toulouse, Octarès.
- Fourat E. et Lepiller O., 2016, « Forms of Food Transition: Socio-cultural Factors Limiting the Diets’ Animalisation in France and India », Sociologia Ruralis (early view).
- Lepiller O., 2015, « "Moi, je ne demande pas à rentrer dans une taille 36" : recourir à la chirurgie bariatrique après 45 ans », Journal des anthropologues 140-141 : 235-255.