Porteur
Daniel Imbert
Session
2017
Co-porteur(s)
Titre
Elévation de la Mer dans les Mangroves des Antilles (EMMA) : dynamique de la végétation côtière au cours des 6 derniers millénaires
Résumé
Le Grand Port Maritime de la Guadeloupe est situé dans un contexte naturel de plaines côtières inondables qui sont progressivement envahies par la mer depuis le début de la transgression Holocène. Le projet EMMA, basé sur l’étude paléo-écologique d’un profil stratigraphique établi du rivage jusqu’à la terre ferme, vise à proposer un modèle de dynamique côtière s’appuyant sur les déplacements de l’écotone mangrove/forêt marécageuse au cours des variations du niveau relatif de la mer durant les 6 derniers millénaires. Un tel modèle permettrait aux gestionnaires des milieux côtiers inondables de mieux anticiper les conséquences écologiques de l’accélération du niveau marin prévue par les différents scénarios du GIEC.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Littoral Caraibe
Disciplines
Écologie, Paléoenvironnement, Palynologie
Image

Porteur

Daniel
Imbert
Je suis MCF à l'Université des Antilles, membre de l'UMR ECOFOG et partenaire de l'OHM Grand Port Caraïbe. Ma spécialité est l'écologie des formations végétales côtières dans les Antilles . Mes thèmes de recherche principaux concernent la dynamique des formations végétales soumises aux perturbations naturelles (essentiellement climatiques) et anthropiques (feu, déforestation, pâturage), à diverses échelles de temps (saisonnière, historique, Holocène). Les outils que j'utilise sont ceux de l'inventaire forestier (réseau de parcelles permanentes), de la télédétection (surtout aéroportée), et de la paléo-écologie (collaboration UMR GEODE).

Participants

Daniel
IMBERT
MCF HDR hors classe à l'Université des Antilles, membre de l'UMR ECOFOG, Daniel Imbert est phyto-écologue spécialisé dans la dynamique des écosystèmes de basse altitude dans les Antilles. Il est notamment responsable d'un réseau de parcelles forestières permanentes en Guadeloupe et a porté en 2015 le projets PEPS-Mangrove "Place de l’Homme dans l'évolution des marais d'arrière-mangrove à Cladium jamaicense: approche paléo-écologique globale".
Didier
GALOP
Didier Galop est palynologue, Directeur de Recherches au CNRS, Directeur de l'UMR GEODE et de l'OHM Haut-Vicdessos. Ses recherches paléo-environnementales sont particulièrement orientées vers les interactions Homme-Milieu au cours de l'Holocène, tant en France qu'à l'étranger, et à toutes les latitudes.
Vanessa
VIRAPIN
Vanessa Virapin est adjoint technique au Laboratoire de Biologie Végétale de l'Université des Antilles. Elle participe depuis plusieurs années aux programmes de recherche du Laboratoire en milieux côtiers inondables, tant sur le terrain qu'en Laboratoire.
Guirec
OLLIVIER
Guirec Ollivier est Technicien CNRS, responsable de la plateforme technique paléo-environnements à l'UMR GEODE.