Porteur
Dominique Ami
Session
2017
Co-porteur(s)
Titre
EVAluation des services écosystémiques des habitats CORalligènes 2 (EvaCor2)
Résumé
Le projet EvaCor2 est un projet interdisciplinaire qui réunit des chercheurs en économie, en écologie et en psychologie de l'université d'Aix-Marseille. Il s'inscrit dans un programme de recherche plus vaste dont l'objectif est d'évaluer les services écosystémiques (SE) des habitats coralligènes, écosystèmes marins spécifiques de la mer méditerranée.
Ici nous proposons d'étudier l'impact de l'apport de l'information sur la perception des habitats coralligènes et l'expression des Consentements à Payer (CAP) pour les services qu'ils délivrent. Plus particulièrement nous cherchons à documenter l'impact de l'information initiale sur la perception et l'évaluation en distinguant deux populations, la population générale supposée peu ou pas informée, et des plongeurs sous-marins, supposés mieux informés. Pour cela, nous réalisons une enquête quantitative en recourant à la méthode des choix discrets au cours de laquelle divers types d'information sont apportés aux participants.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Littoral Méditerranéen
Disciplines
Écologie, Économie, Psychologie
Image

Porteur

Dominique
Ami
Maitre de Conférences à Aix Marseille Université
Domaines de Recherche
Economie de l'environnement, économétrie, micro-économétrie de l'environnement, évaluation des biens non-marchands
Membre du COPIL du Pôle de Recherche Interdisciplinaire et intersectoriel de l'AMU

Participants

Frédéric
Aprahamian
Maîtres de Conférences à l'université de Toulon
Domaines de recherches
Micro-économétrie appliquée à l'économie de l'environnement.
Econométrie des séries temporelles appliquée aux problèmes macro-économiques.
Anne
Chenuil
CR1 (CNRS)

UMR7263-IMBE (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale)
Aix-Marseille Université - Institut Pytheas

Thématique de recherche

Evolution de la biodiversité marine
Phylogénie, phylogéographie et génétique des populations marines
Traits d’histoire de vie
Evolution des systèmes de reproduction
Diversité génétique et indicateur de bon état écologique du milieu
Utilisation des nouvelles technologies de la génomique au service des suivis écologiques
Evolution moléculaire

Principales Responsabilités scientifiques

- Responsable d’équipe (janvier 2004 - décembre 2011)
- Responsable et co-responsable de projets dans des réseaux européens (Rex), et des projets français (IFB, ANRs)
- Directrice de thèses (5 soutenues + 3 en cours, dont 1 soutenance 16/01/ 2015).
- Editeur associé « Vie et Milieu » (Life & Environment).
- Membre du comité national du CNRS, section 29 (élue SNCS en 2010 ainsi qu’en 2012).

Romain
David
Romain DAVID est doctorant au CNRS en écologie marine intégré dans l'équipe transversale dédiée au transfert des connaissances pour la gestion de la biodiversité de l'IMBE (UMR 6372 Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale); Il possède une double compétence et une expérience de 10 ans en génie écologique terrestre / marin et programmation, gestion de bases de données et animation de réseaux. Il s'intéresse particulièrement aux peuplements benthiques marins. Il travaille sur la mise en place d'un réseau d'observateurs de l'habitat coralligène et d’un système d’information innovant permettant de mettre en relation des données de différentes disciplines. Ce système a pour but de mieux estimer l'état relatif de ce type d'habitat, consiste à développer de nouvelles méthodes d'expertises écologiques, nécessite la formation et l'animation d'un réseau d'experts et l'utilisation à bon escient de nouvelles technologies dans le domaine du libre. https://www.researchgate.net/profile/Romain_David

Jean-Pierre
Féral
Jean-Pierre Féral has a background of physiology and oceanography. He is emeritus director of research at the CNRS, in charge of the theme “management of biodiversity and natural habitats” in the IMBE. He aims to understand the origin, the maintenance and the erosion of biodiversity taking into account the mode of development of marine benthic invertebrates and of environmental factors in continuous and insular systems, mainly in the Mediterranean Sea, but also in the Atlantic and the Southern oceans. He is chairing the SeasEra project CIGESMED and the descriptor 4 (food webs) of the MSFD in France. He is member of several councils of evaluation and of national and European committees.
Alexandra
Schleyer-Lindenmann
Statut professionnel:
Maître de Conférences Hors Classe en Psychologie, Université Aix-Marseille
Fonctions actuelles :
Directrice adjointe UMR ESPACE UMR 7300 CNRS
Directrice du DEUSS (Diplôme EUropéen en Sciences Sociales)
Formation et diplômes :
Cursus en psychologie (formation en Allemagne et France). Doctorat de Psychologie (1997 ; Label Européen). Influence du contexte culturel et familial sur les tâches de développement et l’investissement de l’espace urbain à l’adolescence. Etude sur des jeunes d’origine nationale ou étrangère à Marseille et à Francfort-sur-le-Main.
Service d’enseignement :
192 h par an, en licence MASS (Mathématiques Appliquées et Sciences Sociales) et en master de psychologie (Orientation-Insertion et Enfance-Adolescence-Vieillissement), AMU. Thématiques : psychologie du développement, psychologie interculturelle, psychologie de l’environnement, statistiques appliquées.
Laure
Thierry de Ville d'Avray
Laure THIERRY DE VILLE D'AVRAY, en 3ère année de doctorat (Aix Marseille Université - OSU Pythéas - IMBE), travaille sur les services écosystémiques fournis par les habitats coralligènes avec une approche écologique aussi bien qu'économique afin d'estimer la valeur de ces services. Elle est supervisée par Jean-Pierre Féral (IMBE), Anne Chenuil (IMBE) et Dominique Ami (GREQAM).

Auparavant elle a obtenu le grade de master en "Ecologie et Biologie Marine" à l'Université d'Aix-Marseille. Son stage de fin d'études s'est déroulé à la station marine d'Endoume (IMBE) et a porté sur l'étude de protocoles d'observation des habitats coralligènes.

Sa formation initiale est l'agronomie. Elle a obtenu son diplôme d'ingénieur agronome en 2012 avec une spécialité en agro-écologie. Sa formation comprend un semestre erasmus à l'Université de Wageningen (Pays-Bas) où elle a suivi des cours orientés sur la gestion de l'eau et des forêts. Au cours de son cursus elle a réalisé 4 stages dont 2 de 6 mois respectivement à la station de recherche de Cape Tribulation (Australie) sur les espèces invasives, et au Conservatoire d'Espaces Naturels du Limousin sur l'extension du site Natura 2000 de la Vallée de la Gartempe. Elle poursuivit ensuite avec une expérience professionnelle au sein du Conservatoire d'espaces naturels du Limousin en travaillant sur les mesures agroenvironnementales territorialisées et la restauration d'espaces "naturels".