Porteur
Emmanuel Chapron
Session
2017
Co-porteur(s)
Titre
Dynamique Glaciaire et Lacustre d’Altitude dans les Pyrénées (D-GLAP 2017)
Résumé
Afin d’améliorer nos connaissances sur la sensibilité des lacs aux fluctuations glaciaires et climatiques dans les Pyrénées au cours des derniers millénaires, le projet D-GLAP 2017 est ciblé sur une caractérisation et une comparaison des bassins versants et des remplissages sédimentaires de deux lacs contrastés : l’étang de Médecourbe (secteur de l’OHM Vicdessos) et le Lac de Gaube (secteur de l’OHM de la Haute vallée du Gave de Pau). Ces deux lacs ont été formés suite au retrait glaciaire et leurs bassins versants se caractérisent par des moraines et des formations superficielles meubles plus ou moins développées. A Médecourbe, des datations Be10 en cours permettront de préciser l’âge de la formation du lac et des dernières fluctuations glaciaires significatives. Ces données seront comparées à l’évolution des apports sédimentaires accumulés dans le lac depuis plus de 5000 ans (projets OHM ALTOS 2014 et DYVAH) afin de préciser depuis quand le glacier est réduit à l’état de névé. Le lac de Gaube est le dernier lac des Pyrénées françaises toujours alimenté par un glacier (Les Oulettes de Gaube) dont on connait les fluctuations depuis la fin Petit Age Glaciaire (PAG) et qui jouxte le glacier d’Ossue dont le bilan glaciaire est établi par les glaciologues. L’impact et la chronologie des fluctuations glaciaires seront ici documentées à partir de l’étude du remplissage du lac de Gaube (cartographies acoustiques et prélèvements de carottages), des moraines anciennes et des séquences fluvio-glaciaires recouvrant deux replats étagés entre le glacier et le delta du lac de Gaube.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Haut-Vicdessos
Disciplines
Climatologie, Géomorphologie, Paléoclimatologie, Paléoenvironnement, Sédimentologie
Image

Porteur

Emmanuel
Chapron
Enseignant Chercheur (PR1) sédimentologue spécialisé dans la reconstitution des paléoenvironnements et paléoclimats montagnards durant les l'Holocène à partir d'une approche pluridisciplinaire des remplissages sédimentaires lacustres ou marins reposant sur une intégration de cartographies géophysiques (sismique réflexion) et de l'analyse de carottage (sédimentologie, géochronologie) permettant de préciser la part du climat, de la tectonique et des activités humaines sur la sédimentation. La variabilité climatique, le réchauffement climatique actuel, mais aussi l'exposition des montagnes aux risques gravitaires et l'anthropisation grandissante des milieux de montagne, implique aujourd'hui un focus des recherches pluridisciplinaires sur la dynamique des glaciers, des lacs (ou des réservoirs hydroélectriques) en aval des glaciers (lacs proglaciaires) et les risques de crues dans les vallées. Dans ce contexte, les Pyrénées Françaises, restent encore peu documentées et constitue un chantier prioritaire.

Participants

Guirec
Olivier
IE CNRS
Prélèvement de terrain (carottages, mesures XRF) et analyses en laboratoire (sédimentologie, XRF)
Didier
Galop
DR CNRS
Géographie, Palynologie, Géomorphologie, Limnologie, Climatologie
Vincent
Jomelli
DR CNRS,
Géomorphologie, géochronologie, glaciologie, paléoclimatologie (Alpes, Andes, Pyrénées, Antarctique, Groenland, Himalaya, Kerguelen)
Kazuyo
Tachikawa
DR CNRS,
Géochimie inorganique, paléo-océanographie, paléoclimat
Marta
Garcia
AI CNRS,
analyses XRF en laboratoire scanneur ITRAX
Guillaume
Jouve
postdoc CNRS
Sédimentologie, géochimie, paleo climats, paleo environnements, limnogeologie
Edouard
Bard
Professeur des Universités et au collège de France
Géochimie, Climatologie, Océanographie