Porteur
Laurent Granjon
Session
2017
Co-porteur(s)
Christophe DIAGNE
Titre
Invasion du Ferlo par la souris domestique (Mus musculus domesticus) : modalités d’expansion et impacts sur le parasitisme dans les communautés de rongeurs commensaux
Résumé
La souris domestique (Mus musculus domesticus) est une espèce commensale invasive dont la progression au Sénégal a connu une accélération ces dernières années du fait de l'urbanisation, du développement des infrastructures routières et de l'augmentation de fréquence du trafic routier et du transport de biens et de personnes associés. Le présent projet vise à mieux comprendre les modalités et déterminants de l’expansion de la souris dans le Ferlo, zone située entre les deux principales routes goudronnées traversant d'ouest en est le nord du pays, via l’investigation de données relatives à la structure des communautés de rongeurs, à la génétique des populations de souris et à la dynamique des territoires impactés (collaboration O. Ninot, CNRS UMR 8586 PRODIG). Il s’agira aussi de caractériser les patrons d’infections des rongeurs commensaux par les helminthes gastro-intestinaux afin d’évaluer d’éventuels impacts de la présence de la souris sur le parasitisme local. Les conséquences sanitaires sur l’épidémiologie des leishmanioses (collaboration B. Faye, UCAD, Sénégal) de l’installation de la souris dans le Ferlo seront aussi évaluées. L’ensemble des données sera analysé et interprété en tenant compte des réalités anthropiques et environnementales de la zone. Ce projet aboutira à l’obtention de données originales sur la distribution des communautés commensales de petits mammifères et de certains de leurs parasites/pathogènes dans le Ferlo.

Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • OHMI Téssékéré
Disciplines
Écologie, Écophysiologie, Génétique, Zoologie
Image

Porteur

Laurent
Granjon
Mes activités de recherche se répartissent entre systématique intégrative de rongeurs africains et études de populations et communautés de petits mammifères, en particulier dans des contextes de
zoonoses et/ou d’invasion par des espèces de rongeurs en Afrique de l'Ouest. Actuellement installé dans l'implantation principale de l'UMR 022 IRD "Centre de Biologie pour la Gestion des Populations" à Montpellier dont je suis directeur-adjoint, j'ai été affecté pendant 6 ans (2008-2014) à Dakar dans l'implantation secondaire de l'unité au Sénégal. J'y ai entre autres participé aux projets OHMTessekere pilotés en 2010, 2011 et 2013 par Massamba Thiam (IFAN-UCAD, Dakar). J'ai depuis porté les projets OHM-Tessekere déposés sous couverts du labex DRIIHM par notre équipe depuis 2016, ainsi qu'un projet financé par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) sur le thème "Scénarios d’invasion de rongeurs au Sahel : Impact des changements globaux sur l’expansion de la gerbille nigériane et la souris domestique au Sénégal" (2014-2017).

Participants

Christophe
Diagne
Actuellement post-doctorant IRD à l'UMR CBGP Montpellier, Christophe Diagne a obtenu sa thèse de Doctorat en co-tutelle (Université Cheikh Anta Diop Dakar / Université Montpellier) fin 2015. Ses recherches portent sur l'évolution des communautés de parasites de rongeurs hôtes natifs et invasifs en relation avec les changements globaux, principalement au Sénégal. Ses modèles d'études principaux sont la gerbille nigériane (Gerbillus nigeriae), indicatrice biologique des changements climatiques et environnementaux dans le Sahel, et la souris domestique (Mus musculus), marqueuse des changements anthropique (urbanisation, essor des voies et moyens de transport...).
Basées sur des suivis longitudinaux des communautés de rongeurs et de leurs parasites, en cours depuis 2009 dans plusieurs localités, ces recherches visent à analyser les relations entre les variations spatio-temporelles des structures des communautés de parasites (helminthes, bactéries, protozoaires) et les abondances relatives des hôtes présents au sein des agro-écosystèmes sahéliens, en tenant compte de différents paramètres écologiques.
Ces recherches permettent aussi d’identifier la présence de différents pathogènes (bactéries et protozoaires) potentiellement transmissibles à l’homme ou au bétail, avec des conséquences intéressantes en termes d’hygiène et de santé publique.
Carine
Brouat
Carine Brouat est CR1 IRD dans l'UMR CBGP, Montpellier. Ses recherches concernent l'évolution des interactions parasites-rongeurs en tant que causes et/ou conséquences des invasions biologiques. elles ciblent ciblent les populations naturelles de rongeurs envahissants et leurs parasites, avec des questionnements différents associés à deux contextes géographiques : Madagascar et le Sénégal.
A Madagascar, elle s'intéresse à une espèce qui a réussi son invasion depuis longtemps, le rat noir, et à son rôle dans la persistance d’une maladie bactérienne fortement virulente et transmissible à l’homme, la peste bubonique.
Au Sénégal, elle s'intéresse à deux invasions en cours, celles du rat noir et de la souris domestique, en cherchant à comprendre le rôle du parasitisme (analysé à l’échelle des communautés) et des modifications immunologiques associées dans le succès de ces deux espèces envahissantes face à des communautés natives bien adaptées à leur habitat. Elle travaille également sur les conséquences de ces invasions en terme de santé publique (détection d'agents de zoonoses portés par les rongeurs par métabarcoding).
Sur ces deux axes de recherche, elle développe des approches diversifiées, parfois spécifiques du contexte (approche théorique à Madagascar, écologie des communautés et parasitologie au Sénégal), mais souvent communes (écologie de terrain, immunoécologie, immunogénomique, génétique des populations, infestations expérimentales).
Anne
Loiseau
Anne Loiseau est technicienne de Recherche INRA en biologie moléculaire dans l'UMR CBGP, Montpellier. Elle est spécialisée dans la génétique des populations animales (de rongeurs en particulier) à partir de données microsatellites, qu'elle acquiert et dont elle assure les phases d'analyse préliminaire.
Philippe
Gauthier
Philippe Gauthier est ingénieur d'études IRD dans l'UMR CBGP, Montpellier. Spécialisé en biologie et cytogénétique moléculaire, sur des modèles rongeurs en particulier, il sera en charge dans le cadre du présent projet du séquençage 16S en vue de l'identification des taxons bactériens hébergés par les rongeurs.
Mamoudou
Diallo
Mamoudou Diallo est technicien de recherche IRD dans l'équipe BIOPASS (IRD-CBGP/ISRA/UCAD) de Dakar/Bel-Air. Il y est spécialisé dans les tris et identifications préliminaires de vers parasites (nématodes et cestodes) intestinaux de rongeurs. Il participe également aux missions de terrain d'échantillonnage des petits mammifères dans différents contextes au Sénégal.

Mamadou
Kane
Mamadou Kane est technicien de recherche IRD dans l'équipe BIOPASS (IRD-CBGP/ISRA/UCAD) de Dakar/Bel-Air. Il y assure un travail en biologie moléculaire visant à l'identification et la caractérisation individuelle / populationnelle de différents organismes d'intérêt, rongeurs en particulier. Il participe également aux missions de terrain d'échantillonnage des petits mammifères dans différents contextes au Sénégal.
Youssoupha
Niang
Youssoupha Niang est technicien de recherche IRD dans l'équipe BIOPASS (IRD-CBGP/ISRA/UCAD). Basé à Mbour, il y assure la gestion de l'élevage des rongeurs (en conditions de captivité et de semi-captivité). Il participe également aux missions de terrain d'échantillonnage des petits mammifères dans différents contextes au Sénégal.