Porteur
Hélène Rey-Valette
Session
2017
Co-porteur(s)
Titre
CONTRIBUTION DES SERVICES ECOSYSTEMIQUES LITTORAUX AU BIEN ETRE TERRITORIAL
Résumé
Le référentiel des services écosystémiques offre une cadre d’analyse des relations nature société où les services sont appréhendés comme un bénéfice et un apport au bien être de la société. Néanmoins ce lien au bien-être n’est jamais exploré explicitement par rapport aux autres composantes du bien-être, alors même que cette notion de bien être tend à devenir un indicateur central de l’évaluation à l’échelle nationale et plus récemment territoriale. A travers des enquêtes de perceptions, le projet vise à étudier de façon explicite dans quelles mesures les services rendus par les écosystèmes contribuent à la satisfaction de vie des populations et des usagers de ces services et plus collectivement quel est leur apport au bien-être territorial. Il s’agit d’approfondir, voire d’introduire, la dimension environnementale dans la notion de bien être territorial. Deux types d’écosystèmes seront étudiés et comparés : les écosystèmes littoraux (lagunes, zones humides, plages, cordons dunaires) du golfe d’Aigues mortes et les étangs piscicoles de lorraine. La partie lorraine étant financée par ailleurs, le projet ici est centré sur les écosystèmes littoraux. Il s’agit d’élaborer et de tester un cadre d’analyse qui pourra ensuite en fonction de résultats être généralisable pour mener des travaux à l’échelle nationale.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • Littoral Méditerranéen
Disciplines
Biologie, Écologie, Économie
Image

Porteur

Hélène
Rey-Valette

Hélène Rey-Valette est maître de conférences HDR en Sciences Economiques à l'Université Montpellier 1 depuis 1995 et HDR depuis 2003. Elle est membre du LAMETA. Ses recherches portent sur les questions de politiques
publiques et d'économie institutionnelle, notamment par rapport aux processus de gouvernance et d'apprentissage collectif des politiques de développement durable et d'adaptation au changement climatique. Elle a une longue pratique de l'interdisciplinarité et de la recherche action. Elle a animé avec Patrick Point l'Action Thématique Sciences Sociales du Programme National Environnement Côtier (PNEC) de 2001 à 2006. Elle a été co responsable de l'Axe « Dynamique des usages et processus de régulation » de l'IFR Armand Sabatier (129) Ecosystèmes aquatiques : Anthropisation, fonctionnement et productions de 2002 à 2007. Elle est impliquée dans de nombreux conseils scientifiques lié au littoral (Programme de recherche
Liteau du MEDDAT depuis 2005, Comité Régional des Espaces Naturels depuis 2010, Observatoire CNRS Hommes-Milieux Littoral Méditerranéen depuis 2012 et Ifremer depuis 2013). Elle a participé comme expert à plusieurs groupes de travail du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable sur les risques littoraux, notamment le Grenelle du Trait de Côte. Elle est  responsable du Master Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques.


Rey-Valette H., Fraysse N., Richard A. et Carbonnel P., 2013. Quelles perceptions des plages et des politiques de rechargement ? Réflexions à partir du cas du golfe d'aigues mortes (Hérault/Gard), Espace, Populations, Sociétés, 1-2, 177-192.


Rey-Valette H, Rulleau B., Hellequin A.-P., Meur-Férec C. et Flanquart H., 2014. Second-home owners and sea level rise: the case of the Languedoc-Roussillon region (France), Journal of Policy Research in Tourism, Leisure and Events, http://dx.doi.org/10.1080/19407963.2014.942734


Rey-Valette H, Rulleau B., Meur-Férec C., Flanquart H., Hellequin A.-P. et Sourisseau E., 2012. Les plages du littoral languedocien face au risque de submersion : Définir des politiques de gestion tenant compte de la perception des usagers, Géographie, Economie, Société, 14, 379-391.


Rulleau B., Flanquart H., Hellequin A.-P., Meur-Férec C. et Rey-Valette H., 2014. On a eu la guerre, ils auront les inondations ! Contribution à l'ouvrage collectif Risque et aménagement du territoire, Vertig0, à paraitre.


Rulleau B.,  Rey-Valette H., 2013. Evaluating the benefits of beach protection measures in the face of climate  change: the case of Languedoc-Roussillon (France), Journal of Environment Economics & Policy, 2, 2, 133-147.

Participants

Hélène
Rey-Valette
Hélène Rey-Valette est maître de conférences en Sciences Economiques à l’Université Montpellier 1 depuis 1995 et HDR depuis 2003. Elle est membre du LAMETA. Ses recherches portent sur les questions de politiques publiques et d’économie institutionnelle, notamment par rapport aux processus de gouvernance et d’apprentissage collectif des politiques de développement durable et d’adaptation au changement climatique. Elle a une longue pratique de l’interdisciplinarité et de la recherche action. Elle a animé avec Patrick Point l’Action Thématique Sciences Sociales du Programme National Environnement Côtier (PNEC) de 2001 à 2006. Elle a été co-responsable de l’Axe « Dynamique des usages et processus de régulation » de l’IFR Armand Sabatier (129) Ecosystèmes aquatiques : Anthropisation, fonctionnement et productions de 2002 à 2007. Elle est impliquée dans de nombreux conseils scientifiques lié au littoral (Programme de recherche Liteau du MEDDAT depuis 2005, Comité Régional des Espaces Naturels depuis 2010, Observatoire CNRS Hommes-Milieux Littoral Méditerranéen depuis 2012, Ifremer depuis 2013 et programme Environnement de la Fondation de France depuis 2014).
Une liste de Publications se trouve sur le document Pdf ci joint














































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Jean-Michel
Salles
Jean-Michel Salles est directeur de recherche en sciences économiques au CNRS. Il a dirigé l’UMR5474 Lameta (Montpellier) de septembre 2010 à octobre 2016. Ses travaux concernent l’économie de l’environnement et des ressources naturelles avec, depuis plus de quinze ans, un accent fort sur les questions de biodiversité et de services écosystémiques. Il s’intéresse en particulier à la question de l’évaluation des services écosystémiques, dans une perspective à la fois critique et opérationnelle, notamment sur les questions d’agrégation, de tradeoffs et de spatialisation, et aux aspects économiques des politiques de conservation. Il est très impliqué dans l’expertise publique dans ces domaines : TEEB, IPBES (groupe sur la pollinisation), EFESE, Métaprogramme EcoServ de l’INRA, CSPNB… et a été l’un des principaux auteurs des rapports « Chevassus », en 2009, et « Sainteny », en 2011 avec le Centre d’Analyse Stratégique (aujourd’hui France-stratégie).

Une liste de Publications se trouve sur le document Pdf ci joint
Nicole
Lautrédou-Audouy
Nicole Lautrédou Audouy est Ingénieur(e) de recherche CNRS, au CNRS depuis 1983 après un parcours d’embryologiste et biologiste cellulaire, elle est spécialisée depuis 1990 dans le domaine de la microscopie optique. Elle a créé en 1996 un service Commun de microscopie Optique, et exercé au sein de cette structure (Centre Régionale d’Imagerie Cellulaire) le rôle de Responsable Technique jusqu’en 2009. De 2009 à 2013 elle a assuré une fonction de coordinateur et aide aux projets avancés en microscopie optique sur la plateforme d’Imagerie, permettant ainsi un accompagnement à la carte. Suite à des problèmes médicaux, elle est actuellement en reconversion depuis février 2014 au sein du LAMETA auprès de Hélène Rey Valette où elle se spécialise en Sciences Humaines et Sociales. Depuis son arrivée au LAMETA (Février 2014) elle a travaillé particulièrement sur les projets ALTERNALIVE et PSYCOM-RELOC relevant de la submersion marine. Dans ce nouveau domaine, elle se spécialise sur la mise en place et le traitement d’enquêtes. Elle a notamment assuré la coordination et la réalisation des enquêtes dans plusieurs projets récents du LAMETA : ALTERNALIVE (perception des habitants d’Hyères (Var) à propos de la relocalisation), la perception de la satisfaction des usagers des plages pour le CG34 et la prise en compte de l’émotion dans les perceptions de la submersion (PSYCOM-RELOC)
Une liste de Publications se trouve sur le document Pdf ci joint
Joel
Aubin
Joël Aubin est ingénieur de recherche INRA à l’UMR SAS à Rennes. Il est docteur ingénieur et HDR depuis 2015. Il est animateur de l’équipe de recherche ASAE et directeur de la plateforme d’évaluation multicritère de l’INRA, MEANS. Son sujet de recherche porte sur la conception et le développement d’outils d’analyse environnementale permettant de caractériser les systèmes de production piscicoles. Il développe une approche systémique pour aborder les questions posées par la pisciculture. Il participe à la réflexion sur la durabilité des systèmes aquacoles dans le cadre des programmes de l’INRA et dans le cadre de la démarche des professionnels de l’aquaculture (CIPA), comme le programme EVAD. Il développe la notion d'intensification écologique pour l'aquaculture et a coordonné le programme ANR PISCEnLIT https://www.piscenlit.org/. Il oriente ces travaux sur l’évaluation et la conception de systèmes aquacoles multitrophiques. Il coordonne le programme Européen Eranet COFASP IMTA Effect.
Une liste de Publications se trouve sur le document Pdf ci joint
Aurélie
Wilfart
Aurélie Wilfart est ingénieure de recherche INRA à l’UMR SAS à Rennes. Elle est docteur ingénieur depuis 2007 en modélisation et nutrition animale. Ses activités de recherche principales portent sur le développement de méthode d’analyse environnementale (ACV, Emergy) pour l’évaluation et la conception de systèmes agricoles liés à l’élevage. Ces activités reposent sur l’amélioration des méthodes et l’élaboration d’outil d’évaluation transférables (outil Piscen’tool, meat part tool, base de données ECOALIM). Elle est impliquée en tant que responsable de workpackage dans différents projets nationaux (ANR Piscenlit, ANR Désirable, CASDAR, Vocalim, Meterri, Metaprogramme Ecoserv et ADEME-REACCTIF ECOALIM) et européens (ERA-NET COFASP IMTA EFFECT). Elle est l’auteur de plusieurs publications dans des revues à comité de lecture, de conférence internationales et nationales. Elle a supervisé 1 post-doc, 8 étudiants master recherche. Aurélie Wilfart est aussi membre de l’équipe éditoriale de la base de données ACV internationale ecoinvent (section agricole) et Editrice en chef de la base de données nationale ECOALIM.
Une liste de Publications se trouve sur le document Pdf ci joint