Type
ACL
Auteur(s)
Cheikh Dia, Adiouma Georges, Robert Sarr, Ange Kafom, Toffène Diome et al.
Année
2017
Identification morphométrique des populations de Tribolium castaneum Herbst (Coleoptera, Tenebrionidae) inféodées à trois céréales à Widou Thiengoli
Revue/Programme
Journal of applied biosciences
Édition
Elewa
Numéro
119
Pagination
11929 - 11942
OHM(s) concerné(s)
  • OHM Téssékéré
RÉSUMÉ. Objectif : Tribolium castaneum, est un coléoptère qui a la capacité d'infester toutes les céréales et légumineuses entreposées. Sa capacité à dérouler son cycle de développement sur divers substrats alimentaires a suscité des réflexions sur son adaptabilité morphologique. Cette étude a pour objectif d'identifier la morphologie de T. castaneum à Widou sur différentes céréales. Méthodologie et résultats : Trois populations ont été définies en fonction de la céréale (maïs, mil ou riz) sur laquelle T. castaneum a déroulé son cycle de développement. Chacune des populations est constituée de 30 adultes mâles. Sur chaque adulte, 19 variables ont été mesurées. Les distances entre des yeux dorsalement et ventralement (Dyd, Dyv), la largeur du fémur_3 (lf3) et des élytres (lme) sont éliminées de l'analyse car ne présentant aucune variabilité entre les différents individus. Les 15 variables restantes sont utilisées pour des Analyses en Composante Principale. La taille est le premier facteur qui discrimine la population mil des autres. Suite à la transformation logarithmique des données brutes, l'Analyse discriminante a montré une différence de forme entre les trois populations. La classification ascendante hiérarchique a montré trois groupes morphométriques. Le groupe_1 dominé par les individus du mil est plus morphologiquement homogène. Le groupe_2 est dominé par les individus du riz et le groupe_3, le plus morphologiquement hétérogène, ne renferme que des individus du maïs. Conclusion et application des résultats : Ce présent travail contribue à la mise en place d'une lutte intégrée contre T. castaneum. La connaissance de la diversité populationnelle de ce ravageur primaire des céréales stockées est nécessaire pour la mise en place une lutte adaptée selon sa variabilité morphogénétique.