Porteur
Laurent Granjon
Session
2019
Co-porteur(s)
Titre
Communautés de petits mammifères associées aux mares temporaires au Ferlo : prospection écologique et risques sanitaires associé
Résumé
Nous proposons dans ce projet d’inventorier les petits mammifères des habitats associés aux mares temporaires du Ferlo, et de caractériser les communautés de parasites qu’ils hébergent parmi les helminthes intestinaux et les bactéries. Une comparaison avec les données du même type acquises ces dernières années dans les habitats typiques du Ferlo permettra de mettre en avant une éventuelle spécificité de ces habitats saisonniers que sont les mares temporaires. Parmi les communautés de parasites étudiés, un accent particulier sera mis sur ceux susceptibles d’être transmis à l’Homme ou au bétail, afin d’évaluer le risque zoonotique particulier éventuellement associé à ces habitats extrêmement importants pour les activités humaines. Les données recueillies viendront alimenter les bases de données en constitution sur, d’une part, la biodiversité du Ferlo dans un groupe, les petits mammifères, d’intérêt écologique, agronomique et sanitaire majeur, et d’autre part les communautés de parasites et pathogènes présentes dans cette région et dont les interactions avec l’Homme peuvent se révéler importantes en termes de santé publique.
Type
Projet OHMs
OHM(s) concerné(s)
  • OHMI Téssékéré
Disciplines
Biologie, Écologie de la santé, Zoologie
Image

Porteur

Laurent
Granjon
Mes activités de recherche se répartissent entre systématique intégrative de rongeurs africains et études de populations et communautés de petits mammifères, en particulier dans des contextes de
zoonoses et/ou d’invasion par des espèces de rongeurs en Afrique de l'Ouest. Actuellement installé dans l'implantation principale de l'UMR 022 IRD "Centre de Biologie pour la Gestion des Populations" à Montpellier dont je suis directeur-adjoint, j'ai été affecté pendant 6 ans (2008-2014) à Dakar dans l'implantation secondaire de l'unité au Sénégal. J'y ai entre autres participé aux projets OHMTessekere pilotés en 2010, 2011 et 2013 par Massamba Thiam (IFAN-UCAD, Dakar). J'ai depuis porté les projets OHM-Tessekere déposés sous couverts du labex DRIIHM par notre équipe depuis 2016, ainsi qu'un projet financé par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) sur le thème "Scénarios d’invasion de rongeurs au Sahel : Impact des changements globaux sur l’expansion de la gerbille nigériane et la souris domestique au Sénégal" (2014-2017).

Participants

Christophe
Diagne
Sur la base de suivis longitudinaux des communautés de rongeurs et de leurs parasites en cours depuis 2009 dans plusieurs localités, Christophe Diagne mène des recherches visant essentiellement à analyser les relations entre les variations spatio-temporelles des structures des communautés de parasites (helminthes, bactéries, virus et/ou protozoaires), paramètres écologiques (type de milieu, caractéristiques environnementales) et abondances relatives des différentes espèces de rongeurs hôtes présents au sein des agro-écosystèmes sahéliens au Nord Sénégal. Ces recherches permettent aussi
d’identifier la présence de différents pathogènes potentiellement transmissibles à l’homme ou au bétail, avec des conséquences importantes en termes d’hygiène et de santé publique. Après avoir mené sa thèse et 2 ans de recherche post-doctorales au CBGP à Montpellier, Il est depuis plus d'un an post-doctorant dans l'UMR Écologie, Systématique et Évolution (UMR 8079; Université Paris-Sud / CNRS / AgroParisTech) à Orsay.
Oleg
Mediannikov
Oleg Mediannikov, MD, PhD has graduated from Far Eastern State Medical University (Khabarovsk, Russia) and then he specialized in infectious diseases. He obtained his PhD in Gamaleya Institute in Moscow in 2004 and then followed scientific carreer. He specialized on vector-borne bacterial diseases with a special attention on spotted fevers, borrelioses, bartonelloses and Q fever. Since 2008 he joined IRD as CR then DR. His scientific interests broadened to studies of epidemiology and microbiology of acute febrile diseseases in West Africa and medical entomology. In most cases, these pathologies are zoonotic, so he paid big attention to studies of natural cycle, vectors and reservoirs of zoonotic diseases. Oleg conducts his researches in Marseille, where he leads the team "Etude des microbiotes humains et la culture des bactéries fastidieuses" of the UMR D-258, Microbes, Evolution, Phylogénie et Infection (MEPHI).
Ambroise
Dalecky
Mes activités de recherche se regroupent autour de deux thématiques principales : l’écologie des communautés de rongeurs dans des écosystèmes anthropisés, et les invasions de rongeurs en Afrique de l’Ouest. Mes recherches combinent une forte approche terrain avec une démarche pluridisciplinaire à l’interface biodiversité / santé / sociétés. Je suis membre du Laboratoire Population Environnement Développement (LPED, UMR 151 IRD-AMU) à Marseille depuis 2013. Je mène des suivis annuels des communautés de petits mammifères et de leurs parasites dans le nord du Sénégal depuis 2007. Ces suivis s’intègrent dans l’Observatoire ouest-africain des petits Mammifères Indicateurs des Changements Environnementaux (ObsMiCE) que j’ai initié et structuré en 2016 et dont je préside le comité scientifique. J’ai participé à un projet de recherche de l’OHMi-Tessékéré en 2016 (“Changements environnementaux et évolution des communautés de parasites et de leurs hôtes rongeurs natifs et invasifs au Nord Sénégal”). Je co-dirige actuellement la thèse de Cheikh Tidiane Niang, doctorant sénégalais qui étudie les communautés de rongeurs et de parasites associés dans la vallée du fleuve Sénégal. Je porte actuellement un projet financé par le LabEx OT-Med : R2P - Rice, Rodents & Parasites (“Global change and rodent-borne parasites in rice cultivated areas along the River Senegal”).
Maxime
Galan
Mon activité principale consiste à développer et mettre en place des stratégies moléculaires d’étude
de la variabilité génétique des populations naturelles (vertébrés et pathogènes ou proies associés). Ces méthodes concernent la caractérisation de séquences nucléiques, de génotypes ou de niveaux d’expression géniques de marqueurs moléculaires, à l’échelle de quelques gènes jusqu’au génome / transcriptome. Elles font notamment appel aux technologies de séquençage de nouvelle génération et à leurs applications (metabarcoding, 16S rRNA amplicon sequencing, RADseq, Genotyping By Sequencing, RNAseq).

Sites d'études

Nom ou appellation
Description
Localisation
Pas de position sélectionnée

Liens vers métadonnées, web services, applications, projets liés, publications...

Rapports N+

Photographies, images, illustrations...

Titre
Auteur
Localisation
Pas de position sélectionnée
Description
Affichage de l'image

Pièces jointes publiques